Doit-on poser des congés pour une nymphoplastie ?

Mis à jour le 24 juin 2024 .

Chirurgie Intime

Cette intervention de chirurgie intime a pour objectif de restaurer une harmonie au niveau de la zone vulvaire. Bien que courante, la nymphoplastie nécessite un suivi post-opératoire rigoureux pour garantir un résultat optimal et éviter tout risque de complications. Faut-il prévoir des congés après une labioplastie ? Le Dr Sarfati vous délivre ses conseils.

Comment organiser sa convalescence après une nymphoplastie ? | Dr Sarfati | Paris

Quel repos après une nymphoplastie ?

Tout d’abord, il faut savoir que le résultat d’une nymphoplastie est immédiat et atteint son niveau optimal environ deux mois après l’intervention. Cette période permet à l’œdème de disparaître et aux petites lèvres de retrouver toute leur souplesse.

La récupération est rapide et les douleurs généralement minimes. Un léger saignement peut être observé peu de temps après l’opération. Les fils de suture sont résorbables et disparaissent sous deux semaines.

Même si les suites d’une nymphoplastie sont relativement simples, il convient d’observer une période de repos de quelques jours à une semaine. Un arrêt de travail peut donc vous être prescrit. Il sera plus ou moins long selon les efforts requis dans votre métier.

Jusqu’à cicatrisation complète, les activités sportives et efforts intenses sont proscrits. Certains sports créant une friction au niveau des parties génitales peuvent demander un temps d’attente encore plus long. Par ailleurs, vous devez vous abstenir de tout rapport sexuel durant 3 à 6 semaines après la chirurgie.

Toutes ces précautions permettent d’assurer une bonne cicatrisation et laissent le temps à la zone intime de récupérer correctement.

Quels sont les soins post-opératoires recommandés par le Dr Sarfati ?

Vous pourrez reprendre vos activités quotidiennes dès le lendemain de l’intervention. En revanche, un certain nombre de précautions sont à observer en attendant la consultation post opératoire avec le Dr Sarfati.

Maintenir la zone intime bien sèche

Tout d’abord, vous devez éviter les tampons, les bains et les activités aquatiques. En effet, maintenir la zone intime sèche permet d’éviter la macération et donc de réduire les risques d’infection.

Observer une hygiène stricte

Par ailleurs, il est primordial d’avoir une hygiène irréprochable, à commencer par une toilette intime et un séchage systématique après chaque passage aux toilettes. Après la douche, vous devrez réaliser un séchage doux et soigneux en tapotant légèrement la zone pour retirer toute l’humidité.

Limiter les frictions sur la zone

Pour éviter les frottements et les échauffements, il est également recommandé de porter des sous-vêtements en coton (pas de synthétique) et des vêtements amples durant plusieurs semaines. Les jeans sont par exemple à remplacer par des pantalons légers ou des jupes.

Respecter le suivi post-opératoire

Dans tous les cas, les rendez-vous de suivi avec le Dr Sarfati permettent de surveiller la progression de la cicatrisation et de vous donner les conseils adéquats.

Quels sont les risques à ne pas respecter les consignes ?

Les risques de complications suite à une nymphoplastie sont rares. Toutefois, si certaines précautions ne sont pas respectées, certaines complications peuvent survenir.

Ouverture ou malformation de la cicatrice

Si une pression est exercée sur les sutures, la cicatrice peut s’ouvrir ou se déformer. La désunion des sutures nécessite une prise en charge chirurgicale. Par conséquent, les temps de récupération se trouvent allongés.

Développement d’une mycose

L’écosystème vaginal peut être pertubé suite à l’intervention et créer un terrain favorable aux mycoses. Cette affection se traite facilement avec la prise d’un ovule et l’application d’une crème antifongique.

Une infection de la zone intime

Bien qu’assez rare, une infection des cicatrices nécessite des nettoyages approfondis ainsi qu’un traitement antibiotique. Dans certains cas, il est possible que l’infection entraîne une reprise opératoire.

Troubles de la sensibilité des petites lèvres

En portant des vêtements serrés, vous pouvez ressentir des douleurs plus importantes car la sensibilité de la vulve est accrue. Dans la majorité des cas, ces troubles rentrent dans l’ordre au bout de quelques semaines.

Respecter scrupuleusement les consignes du Dr Sarfati est donc essentiel pour obtenir des résultats satisfaisants et réduire les temps de récupération.

Article rédigé par le Dr Sarfati

Chirurgien esthétique et plasticien spécialisé dans la chirurgie mammaire, reconnu par le Conseil de l’Ordre de Paris. Je suis également engagé dans l’enseignement et la formation de ses spécialités : chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice.