Reconstruction partielle du sein

La reconstruction partielle du sein est effectuée quand il existe une déformation du sein suite à une chirurgie (cancer du sein) ou un traumatisme (accident, brûlure…) Elle fait appel à de nombreuses techniques de chirurgie plastique qui sont parfois combinées pour obtenir un résultat naturel.

Prendre RDV sur

Dr Benjamin Sarfati : expert en chirurgie mammaire

“La clé d’une chirurgie mammaire réussie dépend d’un ensemble de facteurs, dont le principal reste la parfaite connaissance de l’anatomie du sein et de ses spécificités. Mes différentes et nombreuses activités en chirurgie mammaire me permettent d’appréhender cet organe dans sa globalité et de vous offrir les solutions les meilleures.“

Généralités sur la reconstruction partielle du sein

Après une tumorectomie (exérèse partielle du sein suite à un cancer), la chirurgie et les traitements complémentaires comme la radiothérapie peuvent entraîner des séquelles esthétiques.

Ces séquelles esthétiques suite à un cancer du sein peuvent être :

  • Une diminution du volume du sein, le sein opéré a une forme naturelle mais de taille plus petite suite à la chirurgie et la radiothérapie. Dans ce cas, on réalise une réduction mammaire de l’autre sein pour s’adapter à la taille et à la forme du sein opéré pour un cancer.
  • Une déformation partielle du sein avec une rétraction de l’aréole. Les cas existants sont très variés. En fonction du type de déformation, les techniques utilisées sont diverses (plastie mammaire, lipofilling du sein,…)
  • Une déformation globale du sein associé à des signes important de radiodermite (séquelles de radiothérapie.) Dans ce cas, il est plus simple de réaliser une mastectomie (ablation du sein) et une reconstruction mammaire immédiate.

Les différentes techniques de chirurgie plastique du sein peuvent être utilisées pour corriger ces déformations :

  • – Plastie mammaire
  • – Injection de graisse (lipofilling)
  • – La reconstruction mammaire par lambeau

Parfois il est nécessaire de combiner différentes techniques pour obtenir un résultat naturel.

Il est toujours possible de proposer une correction chez une patiente présentant des séquelles de chirurgie du cancer du sein.

À propos de l’injection de graisse pour corriger les déformations

En ce qui concerne les règles d’injections de graisse pour corriger les déformations du sein suit au traitement du cancer du sein :

La Haute Autorité de Santé a réuni en 2014 un comité national regroupant les experts dans le domaine de la chirurgie du sein et de l’injection de graisse (lipofilling.)

L’objectif était de définir des règles de bonnes pratiques concernant cette technique.

Le Dr Benjamin Sarfati a fait partie de ce comité d’expert, et des recommandations nationales sont parues en Janvier 2015 :

« Dans le cadre de la chirurgie réparatrice après chirurgie conservatrice d’un cancer du sein (Mastectomie partielle), les contre-indications à l’autogreffe de tissu adipeux dans le sein retenues par le groupe de travail sont :

  • Une absence de rémission locale, mise en évidence par un examen clinique et/ou un bilan préopératoire radiologique mammaire anormal (ACR 3, 4, 5 ou 6) ;
  • Une maladie métastatique non contrôlée ;
  • Une résection de la tumeur non in sano ;
  • Un délai de moins de 2 ans après complétion des traitements locaux ;
  • Des traitements conservateurs incomplets, que ce soit sur le plan chirurgical, radiothérapeutique ou médical (notamment l’hormonothérapie).»

Prendre rendez-vous

Commentaires