Syndrome de Poland

Malformation congénitale rare, le syndrome de Poland se caractérise par l’absence ou l’hypoplasie du muscle grand pectoral ainsi que par d’autres anomalies squelettiques et musculaires.

Ce syndrome touche hommes et femmes, avec toutefois une prédominance masculine. La déformation thoracique qui en résulte est le plus souvent à l’origine d’un complexe esthétique réellement invalidant.

Aujourd’hui, différentes techniques chirurgicales permettent de réparer les diverses manifestations de ce syndrome et rétablir ainsi une apparence esthétique du buste.

Prendre rendez-vous
Syndrome de Poland | Causes et traitements à Paris| Dr Sarfati

Qu’est-ce que le syndrome de Poland ?

Le syndrome de Poland se manifeste par une série de malformations qui varient d’un patient à l’autre:

  • Hypoplasie ou absence du muscle grand pectoral : il s’agit de la caractéristique la plus courante du syndrome de Poland. Le muscle grand pectoral d’un côté du corps peut être sous-développé ou complètement absent, entraînant une asymétrie de la paroi thoracique.
  • Une hypoplasie mammaire (le volume du sein concerné est faible ) voire même une agénésie de la glande dans certains cas.
  • La plaque aréolo-mamelonnaire est souvent plus petite et plus haute.
  • Anomalies des côtes : sous-développement ou absence des côtes supérieures, contribuant à l’asymétrie thoracique.
  • Des malformations des doigts et des orteils
  • Des malformations cardiaques, rénales, …

Quelles sont les causes du syndrome de Poland ?

L’étiologie du syndrome de Poland demeure incertaine, cependant, une origine génétique et embryonnaire est suspectée. Cette condition pourrait résulter d’une anomalie dans le développement d’un ou de plusieurs pédicules vasculo-nerveux, en particulier celui responsable de la vascularisation principale du muscle grand pectoral.

Quels sont les traitements du syndrome de Poland ?

Dans le cadre du syndrome de Poland, les traitements en chirurgie mammaire visent à corriger les anomalies mammaires, notamment l’hypoplasie ou l’aplasie du sein. Voici les principales interventions chirurgicales utilisées :

  • Implants mammaires : L’utilisation d’implants est une solution courante pour reconstruire un sein sous-développé ou absent. Cette technique vise à restaurer la symétrie et le volume mammaire.
  • Reconstruction mammaire : La reconstruction peut impliquer l’utilisation de tissus autologues (provenant du patient lui-même), comme des lambeaux de tissus prélevés d’autres parties du corps, pour reconstruire le sein.
  • Correction d’une asymétrie mammaire : mastopexie ou lifting mammaire si l’un des seins est affecté par une ptose, réduction mammaire du sein opposé si un sein est beaucoup plus grand que l’autre…
  • Lipofilling : cette technique consiste à injecter de la graisse prélevée d’une autre région du corps dans le sein, permettant ainsi d’améliorer le volume et la forme de manière plus naturelle.
  • Correction des anomalies du mamelon et de l’aréole : Des interventions peuvent également être réalisées pour reconstruire ou corriger les anomalies du mamelon et de l’aréole, afin d’obtenir une apparence plus naturelle et symétrique.

L’ensemble de ces interventions sont réalisées sous anesthésie générale et requièrent une hospitalisation d’une nuit ou de 24h.

Le traitement d’un syndrome de Poland est individualisé, c’est-à-dire qu’il dépend de chaque patient ou patiente. Lors de votre première consultation avec le Dr Benjamin Sarfati, un examen clinique ciblé va permettre de déterminer la conduite à tenir et les interventions chirurgicales indiquées. Il faut savoir que plusieurs temps opératoires sont souvent nécessaires pour une prise en charge appropriée et optimale d’un syndrome de Poland.

Votre praticien vous communiquera les modalités de chaque intervention, les précautions à suivre en amont, les étapes de l’opération, les consignes postopératoires ainsi que toute information requise.