Correction de l’asymétrie mammaire

L’asymétrie mammaire est très fréquente chez la femme, elle peut être très discrète comme très prononcée entraînant une gêne esthétique majeure. Des techniques de chirurgie esthétique simples permettent d’obtenir une poitrine symétrique et harmonieuse.

Prendre RDV sur
Correction de Ptose et Asymétries mammaires à Paris | Dr B. Sarfati

Généralités sur l’asymétrie mammaire

1. L’asymétrie mammaire : quelles sont les causes ?

Il est très fréquent de présenter une asymétrie mammaire peu visible

Dans la grande majorité des cas, l’asymétrie mammaire est congénitale, on ne retrouve aucune cause particulière.

Dans ce rare cas elle peut être due à un trouble hormonal, une pathologie cancéreuse, ou suite à un accident (brûlure, …)

C’est pourquoi un examen clinique minutieux est nécessaire pour éliminer une cause secondaire.

Parfois, l’asymétrie mammaire est due à une asymétrie de la forme du thorax, dans ce cas

2. Quels sont les différents types d’asymétrie mammaire ?

On peut remarquer dans certains cas une différence de volume, de forme, ou de position des aréoles.

Il existe différents types d’asymétrie mammaire, on peut retrouver :

  • Un sein plus gros que l’autre (ou un sein plus petit que l’autre)
  • Un sein plus bas que l’autre
  • Deux seins de formes différentes

Le niveau des aréoles peut être différent et donner un aspect disgracieux à la poitrine. Des techniques simples de chirurgie esthétique permettent de repositionner les aréoles au même niveau avec des cicatrices très discrètes.

Les techniques de la correction de l’asymétrie mammaire

Les techniques de correction d’une asymétrie mammaire varient en fonction du type, on peut retrouver les techniques classiques de chirurgie esthétique du sein :

Quand un sein est plus gros que l’autre : elle permet de diminuer le volume du sein en corrigeant la ptose mammaire en remontant la poitrine dans le même temps.

Dans ce cas les deux seins ont le même volume mais ne sont pas au même niveau (sein plus haut ou plus bas que l’autre) On opère le sein le plus bas pour le remonter à la bonne hauteur (correction de la ptose.)

Quand un sein est plus petit que l’autre, il est possible d’augmenter son volume par la mise en place d’implant mammaire ou une injection de graisse.

Le déroulement de la correction de l’asymétrie mammaire

La correction d’une asymétrie mammaire s’effectue au bloc opératoire sous anesthésie générale. La patiente entre le matin de l’intervention à la clinique et sort le jour-même (chirurgie ambulatoire.) Il sera nécessaire de réaliser une mammographie et une échographie avant une chirurgie de correction de l’asymétrie mammaire. Les cicatrices d’une correction d’asymétrie mammaire peuvent être périaréolaire, verticale, en T inversé ou au niveau du sillon sous mammaire en fonction de la technique utilisée.

La convalescence après une correction de l’asymétrie mammaire

Les suites opératoires sont simples. Il existe un œdème après l’intervention qui disparaît au bout de quelques semaines. Il faut compter en général 4 à 5 jours d’indisponibilité après l’intervention. Les fils utilisés sont résorbables, il n’est pas nécessaire de les retirer. Une douche est possible dès le lendemain de la chirurgie.

Les résultats de la chirurgie d’Asymetrie mammaire

Correction d’une asymétrie mammaire gauche

Symétrisation du sein gauche par plastie mammaire avec cicatrice en T inversé, résultat précoce.

Asymétrie mammaire / lipofilling mammaire

Correction d’une asymétrie mammaire par cure de ptôse mammaire (lifting du sein) et augmentation mammaire gauche par injection de graisse

Asymétrie mammaire

Correction d’une asymetrie mammaire par réduction mammaire bilateral avec cicatrices en T inversé

La correction de l’asymétrie mammaire : Quel prix ?

Les prix d’une correction d’asymétrie mammaire varient en fonction de la technique utilisée. Cette chirurgie peut être prise en charge par l’assurance maladie en cas d’asymétrie majeure nécessitant une compensation dans le soutien-gorge, ou en cas d’un syndrome malformatif comme les seins tubéreux ou le syndrome de Poland. Elle peut aussi être remboursée par l’assurance maladie si on retire plus de 300 g par sein ou que le bonnet initial est inférieur à A (agénésie mammaire.)

Prendre rendez-vous