Reconstruction mammaire par prothèse

En France, une femme sur huit risque de développer un cancer du sein. De nos jours, c’est une maladie de mieux en mieux soignée. Mais les traitements restent lourds, impliquant tumorectomie (ablation de la partie du sein où la tumeur a été détectée) ou mastectomie (ablation de tout le sein). Dans le cas d’une mastectomie, la reconstruction mammaire par prothèse est la technique la plus répandue.

Prendre RDV sur
Reconstruction mammaire par prothèse à Paris | Dr B. Sarfati

Généralités sur la reconstruction mammaire par prothèse

La reconstruction mammaire par prothèse est la technique la plus simple. Cependant il est nécessaire d’avoir conservé une bonne laxité cutanée au niveau thoracique pour pouvoir en bénéficier. Elle a l’avantage de donner un résultat constatable à la sortie du bloc opératoire et satisfaisant dans les semaines qui suivent l’opération.
Elle permet de ne pas rajouter de nouvelle cicatrice sur le corps car pour poser la prothèse mammaire, le chirurgien reprend l’ancienne cicatrice de mastectomie.
Dans certains cas, et fréquemment après une radiothérapie, la peau du thorax est fixée et il est devenu impossible de mettre en place une prothèse. On réalisera donc une reconstruction par lambeau, une chirurgie plastique mammaire qui donne de très bons résultats, mais qui prend plus de temps et est plus douloureuse.

Les risques de la reconstruction mammaire par prothèse

Les étapes de la reconstruction mammaire

Différentes techniques de reconstruction mammaire

Les techniques de la reconstruction mammaire par prothèse

La reconstruction du sein par prothèse utilise des implants mammaires. Il en existe de plusieurs tailles et de différentes formes.
Dans certains cas, quand la peau n’est pas assez souple, avant de poser la prothèse mammaire définitive, on devra utiliser au préalable des expandeurs. Les expandeurs sont des prothèses mammaires provisoires que l’on remplit progressivement avec du sérum physiologique afin d’étirer la peau et avoir assez de place pour pouvoir poser harmonieusement ensuite une prothèse définitive.
Le chirurgien reprend l’ancienne cicatrice de mastectomie totale. La reconstruction par prothèse permet aussi parfois de corriger l’aspect inesthétique de l’ancienne cicatrice de mastectomie.

Dans la très grande majorité des cas, la reconstruction par prothèse ne nécessite pas de cicatrice supplémentaire. Le chirurgien utilise la cicatrice de mastectomie qui sera de nouveau ouverte pour mettre en place la prothèse.
Cette prothèse va permettre de recréer un volume du sein. Il en existe de toutes les tailles en fonction du volume final souhaité.
L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. La prothèse peut être placée en avant ou en arrière du muscle pectoral en fonction des habitudes de votre chirurgien. Si l’implant est placé en arrière, les suites sont légèrement plus douloureuses, mais un traitement antalgique adapté vous sera prescrit.
En cas de reconstruction mammaire secondaire, le sillon sous le sein sera aussi reconstruit pour un rendu plus naturel de votre reconstruction. Un drain est mis en place pour quelques jours après l’intervention.

Le déroulement de la reconstruction mammaire par prothèse

La patiente rentre le matin à la clinique. L’intervention se déroule sous anesthésie générale.
Elle dure entre 1h00 et 1h30.
Un soutien-gorge de contention est mise en place au bloc opératoire à la fin de l’intervention.

La convalescence après la reconstruction mammaire par prothèse

En général, la patiente sort le lendemain à domicile avec ses drains. Si elle le souhaite, si elle se sent affaiblie ou trop inquiète des suites opératoires, elle peut tout à fait rester quelques jours à la clinique le temps de retirer les drains. A un mois de la chirurgie de reconstruction mammaire, des séances de kinésithérapie peuvent être utile. II faut compter environ 3 semaines d’arrêt de travail.

Après ça, il est important d’informer la patiente qu’elle devra porter un soutien-gorge de contention pendant environ 1 mois.
Juste après l’intervention, un oedème est possible qui va diminuer avec le temps. Le résultat final est stable environ 3 à 6 mois après la chirurgie. Les activités sportives pourront être reprises 6 semaines après l’intervention.
Il est fréquent d’avoir recours à des améliorations esthétiques après une reconstruction du sein par prothèse à l’aide d’injection de graisse au niveau du décolleté.

Les résultats de la reconstruction mammaire par prothèse

Reconstruction mammaire bilatérale par prothèse mammaire anatomique

A droite de la patiente : mastectomie droite avec une cicatrice sous le sein, en conservant l’aréole et le mamelon et une reconstruction mammaire immédiate (dans le même temps opératoire que la mastectomie) par prothèse mammaire anatomique.
à gauche de la patiente : reconstruction mammaire secondaire par prothèse anatomique placée sous le muscle et reconstruction de l’aréole par greffe de peau.

Reconstruction mammaire par prothèse anatomique

Reconstruction mammaire secondaire par prothèse anatomique placée sous le muscle et reconstruction de l’aréole par greffe de peau (vue de trois quart).

Reconstruction mammaire par prothèse anatomique

econstruction mammaire secondaire par prothèse anatomique placée sous le muscle et reconstruction de l’aréole par greffe de peau (vue de face).

Reconstruction mammaire immédiate par prothèse anatomique

A gauche de la patiente : mastectomie avec conservation de l’aréole et du mamelon avec une cicatrice sous le sein et reconstruction mammaire immédiate (dans le même temps opératoire que la mastectomie) par prothèse mammaire anatomique.

Reconstruction mammaire par prothèse anatomique

Reconstruction mammaire immédiate sein Gauche par prothèse réalisée dans le même temps que la
mastectomie (ablation du sein) avec symétrisation du sein Droit et reconstruction de
l’aréole Gauche

Reconstruction mammaire par prothèse anatomique

Reconstruction mammaire immédiate sein Gauche par prothèse réalisée dans le même temps que la
mastectomie (ablation du sein) avec symétrisation du sein Droit et reconstruction de
l’aréole Gauche

Reconstruction mammaire par prothèse anatomique

Mastectomie Droite sans conservation de l’aréole et du mamelon avec reconstruction mammaire immédiate
par prothèse et symétrisation du sein Gauche et Reconstruction du mamelon par greffe.
L’aréole sera reconstruite secondairement par tatouage 3D

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral.

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral.

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral, avec une légère augmentation du volume de la poitrine.

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral, avec une légère augmentation du volume de la poitrine.

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral, avec une légère augmentation du volume de la poitrine.

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral, avec une légère augmentation du volume de la poitrine.

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral, avec une légère augmentation du volume de la poitrine.

Mastectomie (ablation du sein) bilatérale avec conservation de l’aréole

Cicatrice sous le sein, et reconstruction mammaire immédiate par prothèses mammaires devant le muscle pectoral, avec une légère augmentation du volume de la poitrine.

Mastectomie prophylactique (préventive) bilatérale

Cicatrice sous le sein et reconstruction mammaire immédiate par prothèses de 260cc avec profil modéré

Mastectomie prophylactique (préventive) bilatérale

Cicatrice sous le sein et reconstruction mammaire immédiate par prothèses de 260cc avec profil modéré

Mastectomie gauche (ablation du sein) par voie sous mammaire

Conservation de l’aréole et reconstruction mammaire immédiate par prothèse mammaire devant le muscle pectoral et symétrisation du sein gauche

Mastectomie gauche (ablation du sein) par voie sous mammaire

Conservation de l’aréole et reconstruction mammaire immédiate par prothèse mammaire devant le muscle pectoral et symétrisation du sein gauche

Mastectomie gauche (ablation du sein) par voie sous mammaire

Conservation de l’aréole et reconstruction mammaire immédiate par prothèse mammaire devant le muscle pectoral et symétrisation du sein gauche

Reconstruction mammaire secondaire gauche par prothèse avec injection de graisse

Reconstruction mammaire au niveau du décolleté et reconstruction de l’aréole et greffe de mamelon

Reconstruction mammaire secondaire gauche par prothèse avec injection de graisse

Mastectomie (ablation du sein) gauche avec conservation de l’aréole et du mamelon ainsi qu’une reconstruction mammaire immédiate par prothèse de 475cc profil modéré

La reconstruction mammaire par prothèse : Quel prix ?

Le tarif d’une reconstruction mammaire par prothèse varie en fonction de la technique utilisée. Cette intervention de reconstruction du sein est prise en charge par l’assurance maladie. Il est nécessaire d’envoyer une entente préalable à la sécurité sociale pour obtenir le remboursement par celle-ci.

Prendre rendez-vous