Réduction mammaire, existe t-il une prise en charge par l’Assurance maladie (Sécurité Sociale) ?

Une forte poitrine peut être très gênante et provoquer des douleurs au niveau du dos et des gênes lors de la pratique du sport. C’est une chirurgie esthétique qui permet d’apporter une solution à ce problème.
Dans certains actes elle peut être prise en charge par l’Assurance maladie. Tout dépend si la chirurgie est considérée réparatrice ou purement esthétique. Voici quelques conseils pour s’y retrouver.

Dans quels cas est-il conseillé de se faire réduire les seins ?

Une réduction mammaire est une intervention chirurgicale conçue pour diminuer le volume des seins et les rendre plus proportionnels avec le reste du corps. L’hypertrophie mammaire est généralement d’origine congénitale ou hormonale et qui peut être la cause de désagréments physiques et psychologiques chez la femme en question.
Une réduction mammaire est utile dans certains cas pour soulager l’inconfort psychologique où physique dû à l’un de ses symptômes :

  • la ptose (relâchement) des seins suite à l’altération de l’élasticité des tissus
  • l’asymétrie mammaire qui rend la poitrine disgracieuse et le port du soutien-gorge inconfortable.
  • l’irritation cutanée sous les seins causée par la transpiration
  • les douleurs dorsales et lombaires relatives à la masse excédante des seins sur le reste du corps
  • les déformations squelettiques et des difficultés respiratoires.

Pour cela, la diminution du volume mammaire peut être pratiquée même pour les filles de 16 ans afin d’éviter d’éventuelles complications telles que des douleurs au niveau du dos ou une arthrose.

réduction mammaire, deux cicatrice, Dr Sarfati

Quelles conditions pour se faire rembourser ?

Le prix d’une réduction mammaire varie entre 2000€ et 5000€ selon l’importance de la réduction mammaire. Cependant, si la réduction mammaire nécessite de retirer plus de 300 grammes par sein, la Sécurité Sociale prend en charge l’intervention.
En règle générale nous sommes sûrs d’enlever ce poids, mais il nous arrive aussi de remettre deux devis à une patiente, l’un avec le remboursement, l’autre sans, dans l’éventualité où la partie ôtée n’atteindrait pas les 300g.
C’est lors de la consultation avec votre chirurgien esthétique que sera évaluer la possibilité ou non d’une prise en charge par l’Assurance Maladie et il n’est donc pas nécessaire de faire une prise en charge.

Si lors de l’intervention on retire moins de 300g, la chirurgie sera considérée comme esthétique et ne sera pas prise en charge par la Sécurité sociale.

Le prix d’une réduction mammaire en fonction de la prise en charge de la Sécurité Sociale :

Si l’intervention est prise en charge par Sécurité Sociale, les dépassements d’honoraires varies entre 1500 est 3000 euros à savoir que la base de remboursement de la Sécurité Sociale est de 408 €.
Il n’est pas nécessaire de faire une entente préalable.

Si l’intervention n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociales et est considérée comme une chirurgie esthétique le prix total varie entre 3000 et 6000 euros.

Dr Benjamin Sarfati

Article rédigé par le Dr Benjamin Sarfati

Chirurgien esthétique et plasticien spécialisé dans la chirurgie mammaire, reconnu par le Conseil de l’Ordre de Paris. Je suis également engagé dans l’enseignement et la formation de ses spécialités : chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice.

Commentaires