Suites d’une augmentation mammaire par prothèses mammaires

L’augmentation mammaire par prothèses mammaires est une opération de chirurgie esthétique pratiquée par le Dr Benjamin Sarfati. Comme pour toutes les interventions chirurgicales, les patients doivent se préparer aux suites post opératoires.

Le Dr Benjamin Sarfati vous explique les suites opératoires auxquelles vous pouvez vous attendre après une augmentation mammaire par implants mammaires.

Douleurs post opératoires

L’acte de chirurgie esthétique étant traumatisant pour le corps, des douleurs peuvent apparaître après l’opération.

Dans le cas de l’augmentation mammaire par prothèse mammaire, les douleurs durent en moyenne entre 1 et 3 jours après l’intervention. Il s’agit principalement de crampes musculaires, qui se situent au niveau de la poitrine.
Dans le cas de l’implantation de prothèses mammaires avec un volume important, ou implantées derrière le muscle pectoral, les douleurs peuvent durer plus longtemps.

Pour diminuer la sensation de crampe musculaire, le chirurgien pourra vous prescrire la prise d’antalgiques et de décontractants musculaires, afin que les suites de votre intervention se passent dans les meilleures conditions.

A la suite de l’augmentation mammaire par implants mammaires, un œdème va apparaître au niveau de la poitrine. C’est une réaction normale du corps suite à l’opération. Cet œdème va augmenter pendant les deux premiers jours qui suivent l’intervention, se stabiliser puis régresser de façon naturelle en quelques semaines. La sensibilité des seins pourra être perturbée durant cette période, mais elle reviendra complètement une fois l’œdème totalement résorbé.

Soins post opératoires

Les points de sutures utilisés lors de l’augmentation mammaire par prothèses mammaires sont en général résorbables. Cela signifie qu’il ne sera pas nécessaire de les faire retirer.
Les pansements sont quant à eux étanches, vous pourrez donc vous doucher normalement dès le lendemain de l’opération.

Afin de stabiliser le résultat et de ne pas provoquer de douleurs supplémentaires, il est conseillé de porter jour et nuit un soutien-gorge de sport ou de contention pendant 4 à 6 semaines.

Arrêt de travail et activités sportives

La poitrine restant sensible quelques semaines après l’augmentation mammaire, il est conseillé  d’être en arrêt de travail pendant  à 5 à 7 jours. Si votre emploi demande des efforts physiques, la recommandation est de 2 semaines d’arrêt de travail.

La pratique du sport est fortement déconseillée durant les premières semaines post opératoires. Vous pourrez reprendre vos activités sportives de façon progressive au bout d’un mois, en portant un soutien-gorge de sport.

Rendez-vous post opératoires

Afin de contrôler les résultats de l’intervention et d’assurer le suivi, votre chirurgien vous recevra une semaine après l’opération.

D’autres rendez-vous post opératoires seront également organisés, 2 à 3 mois après l’intervention, puis tous les 6 à 12 mois. Cela permettra au chirurgien de s’assurer que les prothèses mammaires restent bien en place, qu’il n’y a pas de réaction inflammatoire (formation d’une coque autour de la prothèse mammaire) ou que les implants mammaires ne se sont pas rompus.

Le Docteur Sarfati vous recevra avant l’intervention afin de vous présenter le déroulement de l’opération ainsi que que les suites opératoires et répondra à toutes vos questions.

Si vous souhaitez en savoir plus sur toutes les questions à se poser avant une augmentation mammaire par prothèse mammaire, rendez-vous ici.

Comments ( 6 )

  • Avatar
    Domiane

    Bonjour, cela fait 2 ans je j’ai subi une augmentation mammaire par prothèses, aujourd’hui je me retrouve avec des plis et des ondulations dans la partie supérieure des seins, cela me gêne beaucoup, qu’elle est la solution d’après vous ? est ce que c’est retouchable ?

    • Dr Benjamin SARFATI
      Dr Benjamin SARFATI

      Madame,

      L’apparition de vagues ou d’ondulations après une augmentation mammaire par prothèse peut survenir plusieurs années après la chirurgie esthétique. Il existe des solutions pour corriger ces vagues. Il est possible d’injecter de la graisse pour masquer ces ondulations, de changer la prothèse ou de la placer derrière le muscles. Ces trois techniques peuvent être associées pour optimiser le résultat.

      Cordialement,

  • Avatar
    Théodore

    Bonjour je compte faire une augmentation des seins mais j’hésite entre les prothèses et la graisse, d’après vous quelle est l’intervention la plus efficace et durable et surtout qui n’a pas d’effets indésirables? merci d’avance

    • Dr Benjamin SARFATI
      Dr Benjamin SARFATI

      Madame,

      L’augmentation mammaire par prothèses ou injection de graisses (lipofilling) donnent de très bon résultats dans les deux cas. Les deux techniques sont durables dans le temps. Par contre seule l’injection de graisse dans les seins est limitée en volume (on ne peut augmenter que d’un bonnet maximum.)

      Cordialement,

  • Avatar
    Amélie

    Bonjour docteur, j’ai déjà fait une augmentation mammaire il y a presque 9 ans à cette époque je n’avais que 26 ans plus fougueuse que vigilante je n’ai fais aucun suivis, suite à des douleurs que j’ai senti au niveau de la poitrine ces derniers jours je compte faire une mammographie mais je ne vous cache pas mes angoisses, qu’est ce que vous pouvez me conseiller ?

    • Dr Benjamin SARFATI
      Dr Benjamin SARFATI

      Madame,

      Afin de contrôler l’intégrité de vos prothèses mammaires, je vous conseille dans un premier temps de consulter un chirurgien esthétique afin qu’il vous examine, puis si nécessaire, il pourra vous prescrire une échographie ou une IRM de la poitrine pour contrôler les implants mammaires,

      Cordialement,

Commentaires