Quel type d’implant mammaire choisir ?

Choisir implant mammaire | Dr Sarfati

Les types d’implants mammaires peuvent être très différents de par leur forme, leur enveloppe externe ou leur contenu. Ce panel permet de répondre aux souhaits de toutes les patientes en fonction de leurs critères de beauté. Quel que soit le type de prothèses choisi, le résultat esthétique se doit d’être le plus naturel et confortable possible pour la patiente.

Définition d’un implant mammaire

Un implant mammaire est une prothèse que l’on utilise dans le cadre d’une chirurgie des seins afin d’augmenter le volume de la poitrine. La pose d’implants mammaires peut être seulement esthétique ou réparatrice, après l’ablation d’un sein pour un cancer.

Il existe plusieurs types de prothèses mammaires, avec des formes, des enveloppes et des remplissages différents.

Les différents types de prothèses mammaires

La forme de la prothèse mammaire

Plusieurs formes d’implants sont disponibles. Elles peuvent être rondes, anatomiques ou plates. Ce choix permet aux patientes de trouver la forme la plus adaptée à sa morphologie.

Les prothèses mammaires rondes sont les plus utilisées lors d’une augmentation mammaire. Leur forme convient à toutes les patientes, à tout âge.

Les prothèses anatomiques, en forme de poire, offrent un résultat très naturel. Elles sont idéales pour les patientes avec des seins de petit volume qui souhaitent obtenir un galbe plus bombé vers la partie basse du sein. Le volume est augmenté tout en gardant une forme proche de la forme originelle de leur poitrine.

Les prothèses plates, ou en forme de galette, sont parfaites pour les patientes qui désirent combler un décolleté vidé dans sa partie haute, notamment à la suite d’une grossesse. Elles permettent de donner un effet de poitrine remontée.

Le contenu de la prothèse mammaire

Le contenu des prothèses mammaires peut lui aussi varier. Cependant, les plus utilisées aujourd’hui sont les implants remplis de gel de silicone. Ce sont eux qui offrent le meilleur résultat esthétique. Certains implants contiennent même des gels de silicone de texture différente selon les zones de la prothèse, de façon à donner un résultat encore plus naturel. Par ailleurs, ils résistent mieux dans le temps et les complications à la suite d’une augmentation mammaire sont plus rares.

L’enveloppe de la prothèse mammaire

La texture de l’enveloppe peut différer selon le type de prothèse choisi. Elle peut être lisse ou texturée. Aujourd’hui, les prothèses texturées sont les plus fréquemment utilisées en raison de leur bonne adhérence, empêchant l’implant de bouger. Cela diminue le risque de reprise chirurgicale. Cependant, les prothèses lisses présenteraient moins de risque d’apparition de lésion cancéreuse.

Comment choisir entre les différents types d’implants mammaires ?

Pour bien choisir ses prothèses mammaires, il est nécessaire de bien s’informer pour anticiper le résultat esthétique attendu. Les deux critères à bien prendre en compte avant de se lancer dans une augmentation mammaire sont le volume et le profil des implants.

En général, on utilise les deux mêmes implants pour la pose, sauf en cas d’asymétrie. Lorsqu’il s’agit d’une reconstruction mammaire, on n’insère qu’une seule prothèse en lieu et place du sein retiré lors de la mastectomie.

Afin de vous aider dans votre prise de décision, le chirurgien esthétique vous explique lors d’une consultation préopératoire les avantages et effets attendus de chaque modèle de prothèse mammaire disponible, en fonction de votre situation et morphologie.

Pourquoi choisir les implants mammaires plutôt que le lipofilling ?

Le lipofilling des seins consiste à injecter de la graisse afin d’augmenter le volume des seins. Cependant, cette technique à ses limites puisqu’elle ne permet d’obtenir qu’un volume très modéré. La pose de prothèses mammaires permet quant à elle d’obtenir un volume plus important et convient à toutes les morphologies.

Dr Benjamin Sarfati

Article rédigé par le Dr Benjamin Sarfati

Chirurgien esthétique et plasticien spécialisé dans la chirurgie mammaire, reconnu par le Conseil de l’Ordre de Paris. Je suis également engagé dans l’enseignement et la formation de ses spécialités : chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice.

Commentaires