Quelle est la durée de vie d’un implant mammaire ?

Implant mammaire | Dr Sarfati

La pose de prothèses mammaires est de plus en plus plébiscitée par les femmes. Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), plus de 610 000 ont été vendus en France depuis 2001. Cette chirurgie concerne aujourd’hui environ 340 000 femmes.

Implant mammaire : définition

L’implant mammaire, ou prothèse mammaire, est une prothèse qui permet d’augmenter la taille de la poitrine ou de reconstruire un sein après une mastectomie. L’implant est composé d’une enveloppe externe souple. Le gel de silicone est le composant de remplissage de référence pour la majorité des prothèses disponibles sur le marché. Les implants mammaires vendus aujourd’hui font l’objet d’un contrôle très strict par l’ANSM et doivent répondre à des normes sanitaires très précises.

La pose des prothèses est effectuée dans le cadre d’une opération de chirurgie esthétique des seins. Pour 80 % des patientes, la pose d’implants mammaires est un acte purement esthétique visant à augmenter le volume des seins. Pour 20 % d’entre elles, il s’agit d’une chirurgie réparatrice à la suite d’un cancer.

Quelle est la durée de vie des implants mammaires ?

Selon l’ANSM, la durée de vie d’une prothèse mammaire est d’environ 10 ans. Cette durée se base sur les résultats d’études scientifiques stipulant que le taux de ruptures des implants est d’environ 1 % dans les dix premières années. Après 10 ans de pose, le risque augmente et est compris entre 10 et 30 %. Le taux de rupture est donc plus important après 10 ans de pose des prothèses mammaires.

La majorité des laboratoires qui vendent les prothèses mammaires offrent une garantie de 10 ans minimum. Cela signifie que le renouvellement de celles-ci est « gratuit » durant les dix premières années. Cela ne concerne cependant que les implants et non les frais engendrés par une nouvelle intervention chirurgicale.

Comment vérifier l’état de conservation de ses prothèses mammaires ?

Afin de vérifier le bon état de ses implants mammaires, un suivi régulier est recommandé. Il permet de s’assurer de l’absence d’anomalie et de contrôler l’apparition de signes cliniques pouvant faire suspecter un problème (rupture de l’implant, apparition d’une coque dure autour de l’implant…).

Lorsque l’intervention est réalisée par un chirurgien esthétique expert, ayant une parfaite connaissance du laboratoire partenaire ainsi que des prothèses mammaires qu’il utilise, les risques de complication sont très rares.

Toutefois, les contrôles médicaux doivent être réguliers et bien respectés.

Durant les dix premières années, une consultation de suivi est indiquée tous les ans. En cas d’anomalie (modification de consistance d’une prothèse, apparition de ganglions dans le creux axillaire…), le chirurgien demande la réalisation d’une mammographie ou d’une échographie mammaire.

Après les dix premières années, la consultation annuelle est systématiquement complétée par une échographie mammaire pour vérifier le bon état des implants.

Quand remplacer ses prothèses mammaires ?

Les patientes peuvent demander le renouvellement de leurs implants mammaires tous les 10 ans. Cependant, un suivi médical régulier permet d’augmenter leur durée de vie et l’intervalle entre les remplacements des prothèses.

Un chirurgien esthétique ne remplace pas une prothèse en bon état. Le remplacement ne peut avoir lieu qu’en cas de demande explicite de la patiente (par exemple, dans le cadre d’une modification de volume) ou en présence d’une complication (rupture, dégonflement, coque…).

Dr Benjamin Sarfati

Article rédigé par le Dr Benjamin Sarfati

Chirurgien esthétique et plasticien spécialisé dans la chirurgie mammaire, reconnu par le Conseil de l’Ordre de Paris. Je suis également engagé dans l’enseignement et la formation de ses spécialités : chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice.

Commentaires